J’ai testé un MOOC

Il y a quelques semaines, je me suis inscrit pour la première fois à un MOOC. C’est un nouveau concept que j’ai découvert sur Twitter. Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de MOOC, ces initiales signifient en anglais Massive Open Online Courses, que l’on peut traduire en français par cours en ligne ouverts et accessibles à tous.

De nombreuses plateformes de MOOCs ont déjà vu le jour ces derniers mois aux Etats-Unis, les plus connues étant Coursera, Edx et Udacity. En France, des startups se sont aussi lancé sur le sujet tandis que Geneviève Fioraso, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a présenté un projet de MOOC pour les Université françaises, à savoir France Université Numérique (FUN). Ainsi, il est désormais possible d’avoir accès gratuitement à des cours en ligne, délivrés par les meilleures universités et écoles du monde entier.

J’étais donc assez curieux de tester par moi même ce nouveau format d’apprentissage, que beaucoup présentent comme une importante révolution de notre système d’enseignement. Mon choix s’est porté sur un MOOC à propos de l’entrepreneuriat, proposé par l’école de commerce EMLYON et son professeur Philippe Silberzahn : L’effectuation, l’entrepreneuriat pour tous ! Le cours s’est déroulé sur Unow, une plateforme française de MOOC lancée par Yannick Petit et Jeremie Sicsic. Le cours en ligne s’est déroulé pendant 6 semaines.

La découverte de la plateforme Unow

Suite à l’inscription, j’ai eu quelques jours pour me familiariser avec la plateforme avant le début du MOOC. Les concepteurs ont utilisé un moteur wiki avec des fonctionnalités supplémentaires. Par exemple, un système d’annonces permet d’attirer l’attention des participants sur les tâches à remplir et les deadlines à respecter. De plus, il est possible d’échanger avec les autres participants sur un forum de discussions ou via une messagerie privée.

La plateforme propose une navigation facile entre les principales catégories du MOOC : Cours, Tâches, Notes, Calendrier. Apparemment, le compte créé permet de suivre plusieurs cours en même temps. J’ai alors hâte de débuter les cours !

Le déroulement du MOOC

Au tout début du MOOC, une vidéo d’introduction et des textes de présentation nous permettent de comprendre rapidement l’objectif, l’organisation et le déroulement des cours. Nous sommes rapidement invités à nous présenter sur le forum de discussions avant de répondre à un premier questionnaire démographique.

Le programme de chaque semaine du MOOC est présenté sur des pages dédiées. On y retrouve également les objectifs d’apprentissage, les activités et discussions liées ainsi que les fichiers en téléchargement. En bas de page, un bouton permet d’accèder à la première vidéo de cours de la semaine. Les vidéos sont hébergées sur Youtube. Chaque thème de cours comporte 6 vidéos de 10 minutes, ce qui demande donc au minimum 1h de travail par semaine.

En plus des cours en vidéos, l’équipe pédagogique anime le MOOC et propose des activités. Ainsi un laboratoire se créé sur le forum pour que les participants puissent échanger et avancer sur leur projet de création d’entreprise, tout en suivant les enseignements du cours.

De plus, le MOOC s’exporte sur les réseaux sociaux avec la création de groupes sur Facebook et Linkedin. Deux live vidéo sont aussi organisés avec le professeur Philippe Silberzahn. Enfin, des rencontres sont organisées dans la vraie vie, entre les participants du MOOC, un peu partout en France.

L’évaluation

Pour l’évaluation, j’ai complété chaque semaine des quiz en ligne, sur les vidéos des cours à regarder. Ces QCM permettaient d’obtenir un maximum de 20 points pour chaque test. Au milieu du MOOC, l’équipe pédagogique nous ont demandé aussi de travailler sur une étude de cas de création d’entreprise. J’ai donc répondu aux questions dans un document Word et renvoyé mon devoir sur la plateforme pour tenter d’obtenir 100 points supplémentaires. L’ensemble des travaux rendus ont été ensuite corrigés par les participants au MOOC ; j’ai moi même noté 4 autres devoirs à l’aide du barême fourni. Un examen-quiz final de 20 questions a permis de conclure le MOOC et de vérifier les acquis pour 50 nouveaux points.

Mes notes

Les notes nous ont été attribuées au fur et à mesure des semaines. Pour obtenir le certificat de réussite de l’école, il fallait répondre à certains critères, qui ont été précisés dans un email :

Bonjour à tous, Nous venons de publier les notes finales de l’activité mi-MOOC ! Vous pouvez y accéder en suivant ce lien. Sur cette même page, vous pouvez savoir si vous avez réussi le MOOC : il faut pour cela avoir obtenu au moins 60% des points du MOOC et avoir obligatoirement participé à l’activité mi-MOOC et à l’examen final. Les certificats de réussite délivrés par EMLYON seront envoyés début janvier. Un grand bravo à tous pour votre implication et votre réussite !

Au final, j’obtiens pour ma part 85,1% de réussite, ce qui me permet d’obtenir le certificat :=)

Conclusions

En conclusion, j’ai trouvé cette première expérience des MOOCs très intéressante. Tout d’abord, je trouve que le contenu du cours était pertinent et de qualité. En sortant de ce MOOC, j’ai vraiment l’impression d’avoir appris des choses sur l’entrepreneuriat, et c’est un bon point ! J’ai également apprécié le dynamisme de la part des participants et de l’équipe pédagogique, nous étions en effet bien encadrés !

A vrai dire, j’ai été assez étonné de l’implication des participants et des nombreuses discussions sur le forum du MOOC ou sur les réseaux sociaux. Peut-être que cela peut s’expliquer par l’effet de nouveauté et le sujet du MOOC plutôt « sexy ». Quoiqu’il arrive, je suivrai l’actualité des MOOCs avec attention et renouvellerai peut-être l’expérience dans quelques temps. 😉

Pour aller plus loin :

Poster un commentaire